Aller au contenu principal

Quels sont les différents types de potences de levage et comment bien les choisir ?

Quels sont les différents types de potences de levage et comment bien les choisir ?

La potence de levage  permet de manipuler tout type de charges dans diverses industries. Cet appareil est idéal pour accélérer le travail des manutentionnaires, en assurant leur sécurité. Alors, comment choisir sa potence de levage ? Quel type de potence est adapté à vos charges ? Découvrons cela ensemble !

 

Les potences de levage, pour qui ? 

La manutention de charges lourdes au sein d’industries est un vrai challenge. Le corps est régulièrement sollicité et les accidents du travail peuvent intervenir. Des bureaux d’études spécialisés façonnent des machines et accessoires, jouant un véritable rôle dans la sécurité des manutentionnaires. Avec du matériel haut de gamme, il est possible d'augmenter sa productivité tout en sécurisant les postes de travail. Les potences de levage sont aujourd’hui indispensables dans de nombreux secteurs. Grâce à leur palan à chaine et leur système de rotation électrique ou manuel, elles déplacent des charges imposantes dans une zone de travail définie. 

Dans le cadre d’une activité, comme la construction modulaire, la manufacture, le transport, la logistique, ou encore l’aéronautique, les potences de levage doivent répondre à certaines normes en fonction des tâches à réaliser. On la retrouve donc dans les dépôts, dans les secteurs portuaires ou en usine. Il existe de nombreuses configurations et tailles de potences de levage, avec des fabrications sur mesure pour répondre aux besoins de chaque entreprise.  

 

 Quels sont les différents types de potences de levage ?

Les types de potences de levage sont variés selon l’environnement (atelier, chantier, usine) et la nature des charges à soulever. 

On retrouve : 

  • La potence de levage murale : cet équipement est le plus réputé en industrie. Son utilisation est variée : soulèvement, abaissement, déplacement et positionnement de charges de manière optimale avec une force minimale demandée pour le manutentionnaire. Cette potence de levage est fixée directement à un mur ou à un pilier. Elle se compose d’un bras articulé effectuant les mouvements, qui se prolonge à partir du mur ou du mécanisme de levage choisi. Sa fixation permet de libérer l’espace au sol et d’accéder en un rien de temps à la charge. En général, ce produit est idéal pour la manutention de charges moyennes ou légères qui se trouvent dans des zones de travail assez inaccessibles pour un chariot élévateur ou une grue.  

La potence murale peut être équipée d’une flèche triangulée ou inversée. Chez Jouffroy, nous proposons divers modèles de potences murales avec fixation par console d'enserrement et platine dimensionnée sur mesure. Il est possible de les configurer avec un bras en profilé creux, articulé ou motorisé. 

  • La potence triangulée en profilé creux : ce type de potence existe en deux exemplaires : murale ou sur fût. 

La potence sur fût est exclusivement conçue pour une utilisation en intérieur et offre une rotation de 270° pour répondre à besoin en manutention. Sa flèche, robuste et légère est dotée d’un profil creux, d’où son appellation. Ce produit peut soulever jusqu’à 1000 kg, tout en sécurité, grâce à un système de poussée. Notre modèle peut fonctionner avec un palan à translation par poussée manuelle uniquement. Les dimensions standards de la potence peuvent être adaptées sur mesure.

La potence murale possède les mêmes caractéristiques que la potence murale, à l’exception de sa rotation qui est de 240°.

  • La potence triangulée en profilé HE : ce type de potence à flèche (jusqu’à 9 mètres) est également en deux modèles : murale ou sur fût. Avec un profil IPE, il est dédié aux applications de levage conséquentes avec une utilisation extérieure ou intérieure. On parle d’une charge maximale de 2000 kg. La hauteur sur fût est à définir. La potence peut recevoir un palan à translation motorisée.
     
  • La potence à flèche inversée : ce modèle de potence de levage offre aux utilisateurs un gain de hauteur sous fer énorme, ce qui est particulièrement appréciable lorsque la hauteur disponible au plafond est limitée. Sa flèche de profil HE permet l’installation d’un palan à chariot motorisé. Cet équipement convient pour un service extérieur ou intérieur et existe en version murale ou sur fût. Il a une capacité de charge utile de 2 tonnes et une portée de 8 mètres. Au-delà de ces caractéristiques, nous recommandons un modèle de potence à rotation motorisée. La charge sera alors beaucoup plus maniable. 
     
  • La potence de levage articulée : ce produit de levage permet de couvrir les zones étroites en contournant les obstacles. Au niveau de la colonne, un frein sur la première articulation permet à l’utilisateur de limiter le rayon de débattement de la deuxième partie du bras. Sur ce type de potence, la fixation d’un palan peut être réalisée en bout de flèche pour un positionnement fait par les deux articulations. Le palan peut être monté sur un chariot à défilement manuel ou motorisé sur le deuxième bras. Selon votre configuration, la longueur des parties du bras est à définir.

            L’utilisation de ce matériel se fait sur fût ou en version murale.
 

  • La potence à flèche télescopique extensible : comme nos autres potences, cet équipement est sur fût ou mural. Il s’agit d’une alternative au bras articulé pour desservir les espaces étroits. L’extension de la flèche est soit manuelle, soit motorisée. Si vous optez pour la version murale, l’installation peut être adaptée à une fixation à une charpente ou à un pilier.
     
  • La potence à rotation intégrale 360° manuelle : choisir cette potence de levage, c’est desservir des zones de travail sur un rayon de 360°. Grâce à la flèche inversée, la hauteur utile est maximisée. Si vous souhaitez une potence pour l’extérieur et l’intérieur, alors elle est idéale ! Elle peut recevoir un palan avec chariot à translation motorisée ou manuelle. Si votre capacité de charge dépasse les 2000 kg, nous vous conseillons d’opter pour une potence à rotation motorisée.
     
  • La potence de levage mobile sur socle béton : cette potence mobile est implantée sur un socle en béton. Elle est idéale lorsque la réalisation de fondations n’est pas possible ou pour un poste de travail volant. Elle existe en version mobile pour être facilement déplacée sur des postes de travail temporaires. Le sol est donc dégagé lorsque son utilisation n’est pas requise.
     
  • La potence à double bras : cette potence peut être configurée avec une double flèche de part et d’autre du fût pour desservir deux postes de travail en même temps. Ces équipements sont parfaits pour optimiser l’espace au sol en créant deux espaces de manutention. 
     
  • La potence à rotation motorisée 270 ° : la motorisation de l’axe de rotation permet la manutention de charges plus lourdes.
     
  • La potence de levage rotation intégrale 360° : ce choix de potence est idéal pour la manutention de charges de plus de 5 tonnes et une flèche en structure mécano soudée de 10 mètres. Si elle est utilisée en externe, un toit de protection peut être prévu. 

Pour connaître les prix de chaque type de potence de levage, les caractéristiques de leur fabrication et leur capacité, nous vous proposons de nous contacter ou de demander un devis, via leur fiche produit.

 

Comment bien choisir une potence de levage ? 

Nous venons de le voir, il existe différents types de potences, alors comment choisir la potence adaptée à votre industrie ?  Voici quelques conseils : 

  • La forme et le type de charge à soulever : pour choisir sa potence de levage, il est indispensable de faire l’état des lieux des types de charges que vous souhaitez soulever. Serait-ce plutôt une poutre ? Une plaque de verre ? Des sacs ? Des cartons ? Une fois que vous connaissez la charge, vous pouvez réfléchir au type d’accessoire nécessaire. Avez-vous besoin d’un palonnier à ventouses ? d’un tube de levage ? d’une pince de manutention ? 

La forme et le type de charge sont donc incontournables pour une meilleure productivité et sécurité.

  • La capacité de charge de votre potence : outre la forme et le type de charge à prendre en compte, la capacité est un élément important. Sur chaque potence de levage, repérez la capacité de levage maximale et faites votre choix en fonction du nombre indiqué. 
  • L’environnement dans lequel se trouve la potence de levage : avez-vous besoin d’une potence pour travailler dans un atelier ? En extérieur ? À l’intérieur ? Dans des conditions humides ou salissantes ? Choisissez vos équipements en fonction de la résistance de la potence et du lieu de travail. Elle ne sera pas la même si le lieu est étroit ou important.
  • La conformité aux normes de sécurité : chaque lieu possède des normes de sécurité à respecter. Une fois installée votre potence doit être testée et certifiée par des organismes reconnus pour garantir sa résistance. La sécurité des manutentionnaires se joue sur le respect des normes. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les avantages à choisir une potence de levage, l’installation d’une potence de levage ou sa réglementation, nos articles de blog pourraient vous intéresser. 

  @2023 Jouffroy Equipement Tous droits réservés